Municipalité - Découvrir

Portrait et histoire

La municipalité de Saint-Anicet est un endroit à découvrir

Saint-Anicet est une municipalité de paroisse dans la municipalité régionale de comté (MRC) du Haut-Saint-Laurent au Québec, localisée dans la région administrative de la Montérégie et occupant une superficie de 136,25 km2. Elle est située au Sud-Ouest du fleuve Saint-Laurent, sur la rive sud du Lac Saint-François, à 110 km de Montréal et non loin de la frontière américaine.

L’agriculture et la villégiature constituent les pôles principaux de l’activité économique des Anicetois(oises) et plusieurs centaines de villégiateurs viennent s’installer tous les étés le long du lac Saint-François.

Portrait de la Municipalité

Les nombreux vacanciers estivaux et les visiteurs ont la possibilité de se détendre à la plage du Parc historique Jules-Léger.

Rien de mieux qu’une visite au centre d’interprétation du site archéologique Droulers/Tsiionhiakwatha et à l’église de Saint-Anicet pour connaître l’histoire de la municipalité. Il est aussi intéressant de visiter tout près de chez nous la Réserve nationale de faune du lac Saint-François à Dundee ainsi que le plus ancien pont couvert au Canada qui réunis les municipalités d’Elgin et d’Hinchinbrooke. La nature à l’état pur est un atout chez nous, rien de mieux qu’une visite au Centre d’intendance écologique Latreille pour la découvrir!

Histoire de Saint-Anicet

L’histoire des lieux débute en 1788 avec l’arpentage du territoire du canton de Godmanchester, mais c’est entre les années 1789 et1791 que la première petite agglomération appelée Cazaville est née avec l’établissement sur le territoire de Jean-Baptiste Lebeau dit Beaufils et Caza.

En 1795 les colons acadiens s’installent sur le territoire et fondent la mission Saint-Anicet avec l’ouverture des registres de la paroisse. Le nom de Saint-Anicet a été retenu en hommage au pape saint Anicet qui est devenu pape en 155 et est mort martyr en 166.

Le 10 mai 1811 le canton de Godmanchester est proclamé et c’est seulement vers l820 qu’une seconde agglomération, appelée La Guerre se forme avec l’arrivée des Irlandais catholiques. L’appellation La Guerre, nom qui est resté conservé par la rivière, vient du nom de François Benoît de La Guerre et non, comme certains gens ont pu le penser, aux guerres iroquoises

Le 26 mai 1827, il y a érection canonique de la paroisse Saint-Anicet-de-Godmanchester et son territoire couvrira une partie du canton de Godmanchester. Par la suite, la forme abrégée Saint-Anicet sera utilisé par les habitants.

Le 8 juin 1845, la municipalité de la paroisse de Saint-Anicet est constituée et sera abolie le 1er septembre 1847, mais rien n’est perdu car, elle sera officiellement constituée le 1er juillet 1855 avec l’élection du premier maire Me Jonh McDonell (1855-1858).

Le 7 août 1988, a lieu l’inauguration de l’hôtel de ville sous la présidence d’honneur de Son Éminence le Cardinal Paul-Émile Léger et de Madame Gabrielle Léger.

La population de la paroisse est de 1411 habitants en 1923, passe à 2617 habitants en 2000 et est de 2697 anicetois et anicetoises en 2008.

L’histoire de Saint-Anicet c’est aussi les grands noms de chez nous comme ceux de Jules Léger (gouverneur général du Canada de 1974 à 1979), né en 1913 à Saint-Anicet et décédé en 1980 ainsi que de son frère son éminence le Cardinal Paul-Émile Léger, né en 1904 et décédé en 1991.

C’est en 1986 que la Municipalité adopte le drapeau actuel arborant trois couleurs symboliques et nos armoiries. Le tout rassemble la villégiature, l’agriculture, la joie de vivre, les trois nations fondatrices de Saint-Anicet soit les irlandais, les écossais et les français.

Comment passer à coté des lieux historiques tel que l’église de Saint-Anicet située au 225, avenue de la Fabrique, qui fut construite en 1887 et de la chapelle Sainte-Jeanne D’Arc située au 265, 5e avenue à Saint-Anicet.

  • Église de Saint-Anicet : lundi, mercredi et vendredi de 9 h à 12 h au 450 264-2059

Pour toutes autres informations sur l’histoire de Saint-Anicet et ses bâtiments historiques vous pouvez vous informer à la Société historique de Saint-Anicet.

Comment s'y rendre

Pour se rendre à Saint-Anicet en provenance de la ville de Montréal, suivre les indications suivantes :

  • Autoroute 20 ouest en direction Toronto
  • Prendre la sortie 14 – Pont Mgr-Langlois/route 201 sud en direction de Salaberry-de-Valleyfield
  • Suivre le boulevard Mgr-Langlois jusqu’à l’intersection de l’autoroute 30
  • Prendre l’autoroute 30 ouest à droite
  • Tourner à gauche sur la route 132 ouest
  • Suivre la route 132 ouest sur environ 25 km.

Ouvrir dans Google Maps